28/10/2015. FR . Etna , Nevado Del Ruiz, Fuego.

Home / blog georges Vitton / 28/10/2015. FR . Etna , Nevado Del Ruiz, Fuego.

28/10/2015. FR . Etna , Nevado Del Ruiz, Fuego.

28/10/2015.

 

Etna, Sicile :

 

Quelques clichés de la Voragine, prises hier , le 27 Octobre par Biagio Ragonese , Guide Alpin  – Gruppo Guide Etna Nord, et publiées sur facebook par Gio Giusa.

etna

Notre géant Sicilien serait il en train de se réveiller ?

Pourtant, L’INGV n’a fait aucun communiqué depuis quelques jours  ( le dernier date du 16 Octobre), le tracé du trémor reste plat, et les vidéos ne montrent pas grand chose.

etna

A suivre?

Source : Gio Giusa ( https://www.facebook.com/photo.php?fbid=909923079057424&set=pcb.909923202390745&type=3&theater ) , Biagio Ragonese .

 

 

 

Nevado Del Ruiz, Colombie :

Objet: Niveau d’activité du volcan Nevado del Ruiz.
Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO à travers l’OBSERVATORIO VULCANOLÓGICO Y SISMOLÓGICO DE MANIZALES, rapporte que:

 

nevado-del-ruiz

Au cours de la semaine dernière, le système volcanique a continué à montrer un comportement instable. L’activité sismique enregistrée était principalement liée à la fracturation de la roche dans la structure volcanique. Ce type de sismicité a été situé au Nord, au Nord-Ouest, Nord-Est et dans le secteurs Sud-Ouest du cratère  Arenas ainsi que dans une moindre mesure dans le secteur Sud-Ouest  . Les profondeurs étaient comprises entre 1,1 km et 8,8 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 2,3 ML (magnitude locale), correspondant à un tremblement de terre survenu le 21 Octobre à 09h53 (heure locale) à une profondeur de 3,4 km. Deux légères augmentations de l’activité sismique se sont produites pendant la journée des 22 et 23 Octobre dans différents secteurs distaux du cratère Arenas  .

 

nevado del ruiz

L’activité sismique associée à la dynamique des fluides dans les conduits volcaniques, a été caractérisée par l’ enregistrement de  tremblements de terre de type LP (longue période) et des épisodes de tremor volcanique de courte durée. Certains de ces événements ont été associés à des émissions de gaz et de cendres dans l’atmosphère, ce qui pouvait être vérifié  par les caméras Web installées dans la région du volcan, par les rapports officiels Pnnn et le personnel technique en mission de travail de terrain dans la zone d’influence du volcan. La sismicité liée  à la circulation des fluides est située principalement dans le secteur Sud-Est  du cratère Arenas  et près de celui ci . La déformation volcanique mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, de stations GNSS et d’ images satellitaires, qui enregistrent les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan au cours de la dernière période d’évaluation , ne montrait pas de changements majeurs.

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz, dont du dioxyde de soufre . La colonne de gaz, de vapeur et de cendres a atteint une hauteur de 2000 mètres au-dessus du sommet du volcan le 22 Octobre. La direction de la dispersion de la colonne était en harmonie avec le régime des vents, qui au cours de la semaine a varié entre le Sud-Ouest et  le Nord par rapport au volcan mais aussi la colonne a été observé à plusieurs reprises au cours de la semaine avec une tendance verticale.
  
  Source : SGC

Photos : SGC ( archives)

 

 

Fuego, Guatemala :

 

Le volcan Fuego, à 50 km au sud de la capitale du Guatemala, ce mardi , a réactivé son activité éruptive avec des explosions et des émissions de cendres  , a déclaré le coordonnateur national de prévention des catastrophes (Conred).
Le volcan de 3763 m au dessus du niveau de la mer situé entre les départements de Chimaltenango, Escuintla et Sacatepequez, a enregistré sa dixième année de phases éruptives, a déclaré David de Leon, porte-parole de la Conred, une institution en charge de la protection civile.

fuego

Le fonctionnaire a expliqué que le volcan émet des coulées de lave  ,  expulse des gaz et des cendres jusqu’à 4.700 mètres au-dessus du niveau de la mer, mais il a déclaré qu’il n’était pas nécessaire  d’évacuer les villages avoisinants.
« Nous gardions une surveillance constante sur le volcan avec les autorités locales et les dirigeants communautaires avant que ces changements supplémentaires  atteignent le volcan », a déclaré De Leon.

Pour sa part, l’Institut de volcanologie a chargé les autorités de protection civile de renforcer la surveillance du volcan et a recommandé à la Direction générale de l’aéronautique de prendre des mesures préventives pour le trafic aérien.
En Février dernier, l’éruption du volcan Fuego a enregistré une puissance qui a forcé les autorités à déclarer une alerte préventive et à fermer l’aéroport de la capitale à cause des chutes de cendres, qui ont également affecté la ville coloniale d’Antigua Guatemala.

Source : elnuevodiario.com

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search