22/10/2015. FR. Nevado del Ruiz , Colima, White Island.

Home / blog georges Vitton / 22/10/2015. FR. Nevado del Ruiz , Colima, White Island.

22/10/2015. FR. Nevado del Ruiz , Colima, White Island.

22/10/2015.

 

Nevado del Ruiz , Colombie .

Bulletin d’activité  Hebdomadaire du volcan Nevado del Ruiz,  du 13 Octobre au 19 Octobre  2015.
Niveau d’activité Jaune ou (III): changements dans le comportement de l’activité volcanique.

En ce qui concerne le suivi de l’activité du volcan Nevado del Ruiz, le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO à travers l ‘OBSERVATORIO VULCANOLÓGICO Y SISMOLÓGICO DE MANIZALES, rapporte que:

Au cours de la semaine dernière, le système volcanique a continué de montrer un comportement instable. L’activité sismique enregistrée était principalement liée à la fracturation de la roche dans la structure volcanique. Ce type de sismicité a été situé au Nord, Nord-Est, Sud-Est et Sud-Ouest, et dans une moindre mesure à proximité du cratère Arenas . Les profondeurs varient entre 0,9 et 8,5 km. La magnitude maximale enregistrée au cours de la semaine était de 1,8 ML (magnitude locale), correspondant à un tremblement de terre survenu le 13 Octobre à 23h28 (heure locale) à une profondeur de 2,7 km.

nevado

 

L’activité sismique associée à la dynamique des fluides dans des conduits volcaniques, a été caractérisée par l’ enregistrement de tremblements de terre de type  LP (longue période) et des épisodes de tremor volcanique de courte durée. Ces épisodes ont été associés à des émissions de gaz et de cendres dans l’atmosphère, ce qui pouvait être vérifié par les caméras Web installées dans la région du volcan, les rapports officiels du PNNN et le personnel technique durant le travail de terrain dans la zone d’influence du volcan . La sismicité liées à la circulation des fluides est principalement située dans la zone Sud-Est du cratère Arenas et à proximité. La déformation volcanique mesurée à partir d’inclinomètres électroniques, de stations GNSS et d’ images satellitaires, qui enregistrent les changements dans l’inclinaison, la position et la forme du volcan au cours de la dernière période d’évaluation ne montrait pas de changements majeurs.

Le volcan continue à émettre dans l’atmosphère des quantités importantes de vapeur d’eau et de gaz, dont du dioxyde de soufre (SO2) . La colonne de gaz, de vapeur et de cendres a atteint une hauteur de 1800 mètres au-dessus du sommet du volcan le 17 Octobre. La direction de la dispersion de la colonne était en harmonie avec le régime des vents, qui au cours de la semaine ont montré une direction variable, mais avec une tendance vers le flanc Nord-Ouest du volcan.

 

nevado

Le SERVICIO GEOLÓGICO COLOMBIANO à travers l ‘OBSERVATORIO VULCANOLÓGICO Y SISMOLÓGICO DE MANIZALES, a continué à mener les processus de socialisation de l’information technique avec diverses parties prenantes dans la gestion des risques; les communautés qui ont été informées au cours de la dernière semaine ont été les municipalités de Ambalema et Venadillo dans le département de Tolima. Là-dessus, le Service géologique colombien a été en mesure d’atteindre toutes les différentes municipalités de la région sur la menace du volcan Nevado del Ruiz.
Alors que le volcan Nevado del Ruiz reste à ce jour au niveau d’activité jaune , il est possible que des changements supplémentaires se produisent dans le comportement de l’activité volcanique, indiquant une plus grande instabilité du système et puisse impliquer des changements dans le niveau d’activité.

 

Source : SGC ( http://www2.sgc.gov.co/Manizales/Publicaciones/)

Photos : Ingeominas, SGC

 

 

 

Colima, Mexique:


19,514 ° N, 103.62 ° W
Altitude 3850 m

L’Unité de protection civile de l’État de Colima a rapporté que des scientifiques , le 6 octobre , avaient mené un  survol du volcan Colima et avaient noté que le cratère sommital était de 200 m de large et de 50 m de profondeur. Des explosions ont  creusé des parties du cratère , exposant la stratigraphie de la paroi interne dans les parties Ouest et Nord de celui ci.

colima

 

Des panaches de fumerolles s’élèvent  de conduits à  l’intérieur du cratère , vers le Sud-Est et d’évents à l’extérieur  . L’activité de fumerolles était plus faiblement présente dans le Nord-Est et le secteurs Ouest. Une explosion le 5 Octobre avait produit une petite coulée pyroclastique qui était descendue de 2.1 km sur les flancs. Le rapport a rappelé au public de rester à au moins 5 km du cratère, et 12 km dans les ravines de Montegrande. Sur la base des images satellite, des données de vent, des vues de la webcam, et des rapports de la ville de Mexico MWO, le VAAC de Washington a signalé qu’au cours des  13-16 18-19 Octobre , les panaches de cendres du Colima se sont élevés  à des altitudes de 5,5 à  6,7 km (15.000 à 22.000 ft ) et ont dérivé vers le  Sud-Ouest et le Nord-Ouest .

Sources: Unidad Estatal de Protección Civil de Colima, Washington Volcanic Ash Advisory Center (VAAC)

Photo : Hernando Rivera

 

 

 

White Island, Île du Nord, Nouvelle-Zélande:

 


37.52 ° S, 177,18 ° E
Altitude 321 m

 

Le 14 Octobre le Centre de données GeoNet a signalé une légère et récente intensification de l’activité sur White Island. Des quantités accrues de CO 2 émis à partir de l’une des grandes fumeroles accessibles ont été détectées vers le 1er Octobre   avec une augmentation de température. Les émissions de SO2 du volcan ont également augmenté. Le 8 Octobre , un tremor volcanique d’ampleur renforcée  est devenu « en bandes » (le signal a disparu et est réapparu après quelques heures), communément enregistré lors des éruptions et des périodes de troubles.

white Island

 

Deux spectromètres de gaz DOAS pour le SO2 sont installés sur l’île et dans des conditions favorables afin de mesurer la production de gaz de dioxyde de soufre (SO2). Cela a fait une moyenne d’environ 300 tonnes par jour cette année, allant de 120 à 750 tonnes par jour au cours du dernier mois. Environ une fois par mois, nous faisons des mesures aéroportées pour le dioxyde de soufre (SO2), le dioxyde de carbone (CO2) et le sulfure d’hydrogène (H2S)  . Cette année, ceux-ci ont atteint en moyenne environ 350 t / jour pour le SO2, 1180 t / jour pour le CO2 et 8,5 t / jour pour l’ H2S. Lors de notre plus récent vol le 7 Octobre, nous avons mesuré 525 t / jour de SO2, 1800 t / jour de CO2 et 10,5 t / jour de H2S. Tant le  SO2 que le  CO2 montre une augmentation.

Lors des visites sur l’île en Octobre, le personnel du GeoNet a également échantillonné et mesuré la température du lac (54 ° C) et il reste semblable à d’autres mesures récentes. Cependant, le niveau du lac s’est élevé d’environ 2 mètres depuis Juin. Depuis que le lac s’est rétabli  à la fin de 2013, nous avons mesuré une hausse d’environ 6m.

Le niveau d’alerte volcanique  est resté à 1 et le Code de couleur de l’aviation est resté à vert .

 

Source: geonet.org.nz , GVP.

Photo : Atlasofwonder
Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search