18/10/2015. FR. Turrialba , Etna, Piton de la Fournaise , Kilauea .

Home / blog georges Vitton / 18/10/2015. FR. Turrialba , Etna, Piton de la Fournaise , Kilauea .

18/10/2015. FR. Turrialba , Etna, Piton de la Fournaise , Kilauea .

18/10/2015. 

 

Turrialba, Costa Rica :

 L’Observatoire Volcanologique  et de sismologie du Costa Rica (OVSICORI) a signalé qu’il y avait eu deux petite éruption du volcan Turrialba, qui étaient responsables d’une petite quantité de cendres qui sont tombées à proximité , vendredi.
Aucun éruptions supplémentaires n’a suivi  aujourd’hui. Le volcan a fait preuve d’une augmentation de ses niveaux d’activité depuis le 10 Octobre, conduisant les scientifiques à croire à une nouvelle période d’activité.

turrialba

L’éruption était d’une faible fréquence et a été suivie par quelques minutes de secousses de tremor  dans la zone , puis par une autre petite éruption. La chute de cendres n’est pas allée plus loin que la vallée centrale , la plupart du nuage est tombé sur le dessus du volcan ou s’est déplacé juste au nord-ouest avec le vent.
Certaines personnes du voisinage n’étaient pas au courant de l’activité et dormaient.
Il n’y a  pas eu besoin d’une évacuation ou de modification à l’aéroport. Une éruption précédente avait entraîné le besoin de louer une balayeuses hydroélectriques pour nettoyer les pistes de l’aéroport.

 

Source : Costaricantimes

 

Etna, Sicile :

Après la fin du dernier épisode éruptif au Nouveau Cratère du Sud-Est, le 16 mai 2015, l’activité de l’Etna est restée à un niveau très faible, essentiellement caractérisée par un dégazage , intense parfois, des cratères sommitaux. En particulier, le cratère du Nord-Est, où le conduit est ouvert, et ou le dégazage est souvent produit  par impulsions, accompagné par des grondements profonds qui , à divers moments , étaient audibles dans toute la zone du sommet. Les fissures, le dégazage ont augmenté durant les mois d’été. Pendant la même période, il a été entendu des explosions provenant du même cratère. Cette activité a été accompagnée, à partir de la fin  Juillet, d’émissions sporadiques de cendres  brunes rougeâtres. A la Bocca Nuova, à la fin de l’été une augmentation des émissions de gaz à partir d’un puits profond présent dans le centre du cratère. Le Nouveau Cratère du Sud-Est a vu une augmentation progressive de ses fumerolles, et lors d’une visite au cratère effectuée par l’INGV-OE le 23 Septembre  , il a été  ressenti de faibles explosions provenant du plus oriental  évent du cratère.

etna

L’activité sismique de l’Etna est restée généralement à un niveau très modeste, à l’exception de quelques petites séquences sismiques enregistrées le 23 mai et le 3 Juin dans l’ouest et pendant la période du 9 au 11 Octobre sur le flanc Est et au Nord -Ouest du volcan. Le nombre total d’événements sismiques dans la région de l’Etna avec une magnitude égale ou supérieure à M2,0 dans la période du 17 mai au 16 Octobre  2015 a été de 16, pour une amplitude maximale de M3,0.

 

Source : INGV

Photo : Turi Caggegi

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

Au matin du dimanche 18 octobre (à 07h40 le cinquante sixième jour d’éruption) l’éruption qui a débuté le 24 août se poursuit. A 7H35 la météo sur le volcan est bonne et l’ensemble du massif du volcan hormis les grandes-pentes est dégagé. Le site de l’éruption est donc parfaitement visible depuis le sentier menant au Piton de Bert.

piton

Le tremor éruptif enregistré par l’Observatoire Volcanologique a diminué brusquement à 8h02 ce matin. Il se poursuit cependant par des bouffées sporadiques accompagnées d’activité sismique. Depuis, des observations aériennes ont confirmé l’absence de lave à l’intérieur de l’évent.

Source : OVPF

Photo : Fournaise info

 

 

Kilauea, Hawai:


19 ° 25’16 « N 155 ° 17’13 » W,
Altitude Sommet : 4091 pi (1 247 m)
Volcan : actuel niveau d’alerte: Surveillance
Aviation : actuel Code couleur: ORANGE

Résumé de l’activité:
L’éruption  continue au sommet de volcan Kilauea et dans la Rift Zone Est sur Pu’u’O’o. L’inflation du sommet a continué au cours de la dernière journée, et le niveau du lac sommet de lave a légèrement augmenté. Des poussées éparses restent  active au nord de Pu’u’O’o, à moins de 7 km (4 miles) de l’évent. Il n’y a aucune menace des flux de lave aux communautés voisines. Un essaim de petits tremblements de terre continue sur le flanc sud.

kilauea

La déflation du sommet, au cours des dernières journées a été associée avec le niveau du lac de lave qui a baissé lentement. Lorsque cela se produit, des effondrements se produisent généralement dans le cratère Overlook. La lave solidifiée, attaché aux parois du cratère Overlook, s’effondre dans le lac  , déclenchant de petits panaches de poussière et  l’agitation de la surface du lac.


Observations du Sommet :
L’inflation du sommet a continué au cours de la dernière journée, et le niveau du lac de lave a légèrement augmenté. Ce matin, le lac était à environ 60 m (200 pi) au-dessous du bord du cratère Overlook. Au sommet , le taux d’émission de dioxyde de soufre a varié de 780 à 6000 tonnes par jour au cours de la période de 2 semaines se terminant le 13 Octobre.

Observations sur Pu’u’O’o :
Les Webcams ne montrent aucun changement significatif dans l’activité éruptive au Pu’u’O’o. Les Tiltmetres, au cours de la dernière journée ont été affectés par de fortes pluies. Le taux d’émission de dioxyde de soufre de tous les évents de la Rift Zone Est était d’environ 300 tonnes par jour  le 2 Octobre, 2015. Un essaim de petits tremblements de terre continue sur le flanc sud du Kilauea, à l’ouest de Ka’ena Point, près de Apua Point. Ces tremblements de terre du flanc sud sont associés à un «événement de glissement lent» – plus d’informations sur les événements de glissement lent peuvent être trouvé pour ce volcan. Lire l’article de 2012: http://hvo.wr.usgs.gov/volcanowatch/view.php?id = 119

 

kilauea

Le lobe de l’Est est de nouveau actif, avec  des poussées couvrant les peuplements d’arbres  qui avaient échappé de justesse au précédent écoulement.

 Observations de la coulée du 27 Juin :
Les images des caméras montrent que le flux de lave   continue à être actif. L’imagerie par satellite à partir de cette semaine a montré des poussées dispersés entre 2,2 et 6,3 km (1,4 et 3,9 miles) au nord de Pu’u’O’o. La coulée de lave ne menace  aucune communauté.

 

Source : HVO

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search