13/10/2015. Fr. Popocatepetl, Tungurahua , Piton de la Fournaise .

Home / blog georges Vitton / 13/10/2015. Fr. Popocatepetl, Tungurahua , Piton de la Fournaise .

13/10/2015. Fr. Popocatepetl, Tungurahua , Piton de la Fournaise .

13/10/2015.

 

Popocatepetl, Mexique :

12 octobre 11:00 am (16:00 GMT le 12 octobre)

Durant les dernières 24 heures, les enregistrements sismiques du système de surveillance du volcan Popocatepetl ont identifié  81 exhalaisons de faible intensité accompagnées par des émissions de vapeur et de gaz  , avec en plus trois explosions à 23h19 hier et  aujourd’hui à 3h21 et 05h58  .
À partir de 11h00 hier a été observé une émission continue de vapeur d’eau, qui est restée au moins jusqu’à 19h00 . A posteriori , il a été observé  pendant la nuit et tôt aujourd’hui une lueur  qui  a augmenté d’intensité durant certains épisodes .

popo

 

En outre, un petit épisode de tremor de faible amplitude qui a duré quatre minutes a été enregistré . Et hier après-midi, à 16h53 heures, un événement de type volcano-tectoniques (VT) , enregistré avec une magnitude préliminaire de M1,9 a été noté.
Depuis ce matin et jusqu’à ce que ce rapport on observe une légère émission de vapeur d’eau, de gaz et parfois de petites quantités de cendres. Les autres paramètres de surveillance restent inchangés.

Le CENAPRED exhorte à ne pas approcher le volcan et surtout le cratère.
Le  Sémaphore d’alerte volcanique du volcan Popocatepetl est situé à Amarillo Phase 2.

 

Source : Cenapred .

Photo : Maxico

 

 

Tungurahua, Equateur :

Mise à jour: 07h25 TL – 12 sur Octobre, ici à 2015

Après l’activité éruptive de style  strombolienne , qui a été observée   hier entre 19h00 à 21h00TL, le volcan Tungurahua a montré une diminution du niveau  d’énergie libérée. En outre , trois explosions discrètes ont eu lieu   à 20h15, 21h10 et 22h48TL  . Toutes ont été de tailles  petite  à modérée , avec de légères ondes acoustiques générées faisant vibrer les fenêtres dans les régions voisines.

tungurahua

Figure 1: sismogramme d’enregistrement de la station sismique de Mason.

Ce matin , quelques événements sismiques peuvent être notés, de faible amplitude. Durant la nuit et la matinée il n’a pas été reçu de rapports de chutes de cendres ou de sons émis.

tungurahua

Le volcan est nuageux, mais  il y a une fine couche de neige dans les parties les plus hautes du cône. En plus il y a eu de la pluie qui a lavé les pâturages de la région entière du film de cendres  accumulé  hier après-midi depuis le départ à 13h40 de la réactivation du volcan.

 

Source : IGEPN

 

Piton de la Fournaise , La Réunion :

 

L’éruption en cours se poursuit.

Au matin du mardi 13 octobre (à 07h00 le cinquante et unième jour d’éruption) l’éruption qui a débuté le 24 août dernier se poursuit. Côté météo, à 7h00 ce matin la partie haute du volcan est entièrement dégagée, seule la région des grandes pentes (bien plus bas que l’éruption) sont couvertes.

Le niveau d’activité reste élevé et comparable à celui enregistré les jours précédents. Cependant une légère tendance à diminution de l’activité a été enregistrée au cours des derniers jours (voir bulletin détaillé du 9 octobre). Pour rappel, en phase éruptive et en l’absence de changement majeur dans l’activité ou dans les signaux enregistrés, la fréquence d’émission des bulletins détaillés de l’observatoire est d’un par semaine.

piton

Après quatre épisodes éruptifs , elle va laisser deux monticules de lave assez remarquables pour qu’ils soient nommés. Les éruptions de 2015 n’ont pas agrandi la superficie de La Réunion mais laissent déjà deux cônes éruptifs qu’il faudra bientôt baptiser.
L’éruption actuelle, remarquable par sa durée et son intensité, l’est aussi par le nouveau décor qu’elle laissera derrière elle.

Les curieux du Piton de Bert l’ont déjà remarqué depuis quelques jours, le cône éruptif atteint désormais une taille imposante. La précision chiffrée est donnée par l’Observatoire du Piton de la Fournaise. En croisant calcul trigonométrique et photo aérienne, l’actuel cône éruptif fait 35 mètres de haut. Plus de doute possible, il sera baptisé prochainement.

Nicolas Villeneuve, le directeur de l’OVPF, rappelle que l’événement est rare. C’est la première fois depuis 2007 qu’un piton sera nommé. Le dernier en date est le Piton Tremblet. C’est l’ancien directeur Thomas Staudacher qui avait eu le privilège de baptiser le monticule formé par la lave il y a 8 ans.

 

Source : OVPF, Zinfos974.

Photo : Chrisi Photography

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search