03/09/2015.Français . Tungurahua , Piton de la Fournaise , Fuego .

Home / blog georges Vitton / 03/09/2015.Français . Tungurahua , Piton de la Fournaise , Fuego .

03/09/2015.Français . Tungurahua , Piton de la Fournaise , Fuego .

03/09/2015.

 

 

Tungurahua , Equateur :

Mercredi 2 Septembre, 2015, les techniciens de l’Observatoire du volcan Tungurahua (OVT) ont confirmé l’émission de cendres du volcan. La sortie de la matière volcanique a atteint une hauteur approximative de trois kilomètres au-dessus du cratère. L’émission pouvait être observée à partir de différentes parties de la province de Tungurahua. Parmi les nuages ​​il était possible de distinguer le matériel volcanique gris. Cela a été confirmé par les gardiens du canton de Baños de Agua Santa et de la communauté d’ El Manzano.

tungurahua

 

Benjamin Bernard, chef du BST, a indiqué que la sortie de cendres a été enregistrée à 15h00 heure locale. Les vents ont déplacé les poussières volcaniques vers l’ouest et le nord du massif. Les volcanologues ont reçu un rapport de  chute de cendres grises dans le secteur de Pillate  . L’émission de vapeur est constante sur le volcan Tungurahua  . « On peut observer l’émission de cendres pendant un moment et quelques minutes plus tard, les nuages ​​couvrent le volcan. Les instruments indiquent un tremor constant , qui est associé à la sortie de matière », dit Bernard. L’activité éruptive du volcan Tungurahua est considérée comme modérée. La nouvelle éruption a commencé à enregistrer une augmentation depuis Août à 2015.


Source : www.elcomercio.com

Photo : José Luis Espinosa Naranjo.

 

Piton de la Fournaise , La Réunion:

L’éruption en cours se poursuit.

Les 31 aout et 1er septembre plusieurs reconnaissances sur le terrain ont été effectuées. L’activité sur le site se maintient à un niveau soutenu:
Une seule bouche éruptive reste active. Il s’agit d’un cône non égueulé haut d’une vingtaine de mètres et occupé par un lac de lave. A chaque explosion des bulles de gaz, des fontaines (rythmées) s’élèvent sur 15 à 20 mètres au dessus du cône.
A la sortie d’un tunnel long de 50 mètres environ une coulée s’échappe vers le sud sur environ 1 km. En moyenne large de 2 à 3 mètres cette coulée épaissit le champ de lave déjà existant. Le front de la coulée est figé.

 

piton

 

Bulletin d’activité du mercredi 2 septembre 2015 à 10h00 (Heure locale)

Les appareils de l’OVPF enregistrent une nouvelle augmentation de l’énergie sismique (RSAM Rivals) depuis environ 36 heures.

rsam_vil.hhz_.pf_.00_20150902_0700_0

Tremor enregistré du début de l’éruption au 02/09 à 11h00 (heure locale) (©OVPF/IPGP)

Les analyses (imagerie optique, flux de gaz et luminescence par satellite) montrent que le débit est constant depuis plusieurs jours.
Le dégazage est important en zone proximale de l’évent et cela jusqu’à la Plaine des Sables (cela est variable en fonction du vent) mais les concentrations sont plus diffuses en zones distales (cf. ORA et OPAR).

piton

Au regard des différentes observations et mesures, nous pensons que l’augmentation du Trémor observé est liée à la construction du cône et au rétrécissement du conduit d’alimentation qui engendre des vibrations du sol plus intenses. Par ailleurs, le débit et l’intensité des fontaines de lave continuent de fluctuer en cours de journée.

Source : OVPF

Photo : Ph. Crozet , Fournaise info/ Timaoul photographies

 

 

Fuego , Guatemala :


Le volcan Fuego maintien sa phase d’éruption qui a débuté le mardi 1er Septembre. Dans les dernières 24 heures, il a été observé des fontaines de lave, des explosions modérées à fortes , ainsi que des rapports de chutes de fines particules de cendres sur les communautés environnantes, selon le bulletin spécial de l’ Instituto Nacional de Sismología, Vulcanología, Meteorología e Hidrología –INSIVUMEH-.

fuego


L’activité du volcan Fuego est accompagnée par des explosions qui forment une colonne de cendres jusqu’à 5.000 mètres au dessus du niveau de la mer , qui est dispersée dans une direction ouest , sur une distance de 15 kilomètres. La nuit dernière, la station sismique a enregistré la descente de  coulées pyroclastiques – nuées ardentes qui dévalent le volcan .
Selon l’organe scientifique du Sistema de la Coordinadora Nacional para la Reducción de Desastres –CONRED-, des chute de cendres ont été signalées dans les villes de San Pedro Yepocapa, Chimaltenango , à Morelia, Panimaché, Sainte-Sophie et dans les communautés de Sangre de Cristo . Les résidents indiquent qu’ils observent une activité  normale.

Fuego


Le Secrétariat exécutif de la CONRED et de l’ INSIVUMEH, continue de suivre le comportement de l’éruption du volcan dans sa septième éruption de cette année et il est possible que le volcan continue  à générer des flux pyroclastiques.
Le grand public est encouragé à être attentif à l’information des autorités, éviter de risquer sa vie et si vous habitez dans les communautés à proximité du volcan , de recouvrir les aliments et les contenants dans lesquels  l’eau est stockée , afin d’ éviter la contamination causée par la chute des cendres.
A la Direction générale de l’aviation civile -DGAC-, il  est conseillé de prendre des précautions pour la navigation aérienne , sur une distance de 25 kilomètres , susceptible  de se propager et de monter plus haut.

Source : Conred.

Photos : Rosendo Morales.

 

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search