18/05/2015. Etna, Piton de la Fournaise, Hakoneyama .

Home / blog georges Vitton / 18/05/2015. Etna, Piton de la Fournaise, Hakoneyama .

18/05/2015. Etna, Piton de la Fournaise, Hakoneyama .

18/05/2015. Etna, Piton de la Fournaise, Hakoneyama .

18/05/2015.


Etna, Sicile :


L’épisode éruptif du Nouveau Cratère du Sud-Est (NCSE) de l’Etna, qui a commencé dans la nuit entre le 11 et le 12 mai 2015, s’est terminé dans la journée du 16 mai 2015. L’activité explosive des  bouches au sommet  du NSEC  avait commencé à montrer une diminution marquée   l’après-midi de la veille, et l’activité effusive s’est progressivement appauvrie au cours du 16 mai. La cessation de l’activité explosive a été accompagnée par une réduction significative de l’amplitude de la secousse volcanique; après la fin de l’activité effusive, la source du tremor volcanique s’est approfondie et stabilisée dans une position en dessous du centre de la zone du sommet.L’activité explosive de cet épisode a été caractérisée par des explosions stromboliennes fréquentes, qui ont été régulièrement accompagnées par l’émission de cendres volcaniques. Le nuage de cendres s’est élevé de quelques centaines de mètres au-dessus du sommet de l’Etna avant d’être dispersé  par le vent. Dans les régions du sud, du sud-est, l’est et le nord-est, ont été observées de légères retombées de cendres  .
Etna 

Après l’ouverture de la fissure éruptive sur le flanc nord-est du cône du NCSE l’après-midi du 13 mai, toute l’activité effusive a eu lieu d’ évents alignés le long de cette fracture, alimentant une seule coulée de lave qui s’est déversée vers le nord – est , vers le mont Rittmann, puis vers l’est en direction de Monte Simone. Après avoir entouré le Monte Simone, la coulée s’est étendue vers le sud en deux branches principales. L’un d’eux a approché la base de la paroi nord de la Valle del Bove, s’arrêtant au nord de la Rocca Musarra, tandis que l’autre, plus large, s’est élargie à l’ouest de la Rocca Musarra, jusqu’à une distance d’un peu plus de 5 km du NCSE, et une altitude d’environ 1700 m.En fin de matinée du 15 mai, nous avons également observé des émissions de cendres de la Bocca Nuova. À partir d’enregistrements de caméras thermiques de l’INGV-Osservatorio Etneo il est clair que ce matériau était froid, et les retombées de cendres sur le nord-est après ces événements est composée de vieux matériel altéré.

Source : INGV
Photo : Turi Caggegi

 Piton de la Fournaise, La Réunion :

LUNDI 18 MAI 7h LE POINT …
les coulées visibles de la route des laves

L’éruption est toujours aussi active ce matin. Les laves ont abordé ce matin les grandes pentes et sont désormais visibles de la route des laves.
La deuxième éruption de l’année 2015, qui a débuté dimanche en milieu de journée, après plus de quatre années de repos du piton de la Fournaise, présente les mêmes prémices que celle qui avait débuté le 8 mars 1998.

Comme lors de l’éruption du mois de février dernier, le spectacle est visible depuis le sentier qui longe l’enclos en direction du piton de Bert. Il faut compter trois heures de marche aller-retour environ au départ du parking de Foc-Foc après la plaine des Sables. Et la promesse de voir les deux coulées encadrant le cratère Château-Fort a attiré beaucoup de monde hier. A tel point que la parking de Foc-Foc a connu une belle pagaille.

Piton

Ce matin, les coulées continuent de descendre. Elles viennent d’aborder les « Grandes pentes ». Ce fantastique toboggan – près de 40 % d’inclinaison – surplombe le littoral de toute sa hauteur, on est ici à 1700 mètres d’altitude. Résultat, les laves sont visibles de la route des laves où de nombreuses personnes ont fait le déplacement pour profiter du spectacle.

Piton

Vont-elles atteindre la route nationale 2 ? Même si les fontaines de lave paraissent très actives et les coulées bien alimentées, Nicolas Villeneuve, directeur de l’observatoire volcanologique du piton de la Fournaise (OVPF) rappelle qu’il n’y a pas d’exemple au cours des décennies passées de coulée atteignant la route en provenance de la zone de l’éruption actuelle. En admettant que l’éruption reste aussi active dans les jours à venir et que les coulées dévalent les Grandes pentes, le replat des hauts du Grand-Brûlé risque de représenter pour elles une longue traversée du désert.

Source : Fournaise Info
Photo : Dan BQN, Kelly Maillot

Hakoneyama , Japon :


Le Mt. Hakone continue de gonfler : Le sol est encore monté de 4 cm en 5 jours au nord du cratère

Le 16 mai 2015, la Geospatial Information Authority du Japon a déclaré avoir observé une montée du sol allant jusqu’à 12 cm au nord du cratère.
Ils ont analysé les données du satellite d’observation “Daichi 2″ du 15 mai 2015 et rapporté que cette montée est visible sur 200 m de diamètre dans la zone interdite.
Ils avaient également relevé que le sol était monté de 6 cm le 7 mai et de 8 cm le 10, ce qui montre que la montagne continue de gonfler.

Hakone 

Tout a commencé en Mars dernier avec quelques essaims sismiques, mais une augmentation rapide de l’activité sismique dans la région à la mi-Avril, a également permis d’enregistré des événements de plus en plus superficiels de 5 et 2 kilomètres de profondeur sous le volcan, indiquant une nette ascension magmatique. Ainsi , le 26 Avril 2015  tous les riverains ont été avisés et le niveau d’alerte a été porté à 1.La déformation verticale a atteint 12 cm entre le 17 Avril et le 15 mai dans une zone d’environ 200 m de diamètre, avec un gonflement important dans la partie nord de la caldeira très près du centre touristique,  le champ hydrothermal  Owakudani, montrant des signes d’activité accrue ces derniers jours, avec des émissions plus fortes de  vapeur et des émissions de vapeurs dans des endroits où normalement il n’y en a pas.
Hakone 
Tout cela a conduit les autorités japonaises ont relevé le niveau d’alerte à 2 et mettent en garde contre la possibilité d’une éruption de vapeur imminente  ou d’une éruption phréatique dans la région. Il a également été décidé de fermer l’accès à la zone ( malgré une forte demande du centre touristique), compte tenu de ce qui est arrivé sur le volcan Ontake il y a quelques mois quand une éruption phréatique avait surpris tous les visiteurs.

Source :  Fukushima-diary.com , Avcan.
Photo :  Σ64

Recommended Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Nous ne sommes pas disponibles pour le moment. Mais vous pouvez nous envoyer un email a l'aide du formulaire ci-dessous.

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search